mercredi 16 mars 2016

L'Artiste de la Matrice

A toi, Artiste de la Matrice.
Qu'ai-je été triste, de certains vices.
Qui ne sont en rien de toi,
D'une vie que tu voulais dans nos bras.

Occasions ratées et longtemps dissimulées.
Comme je t'aime et toujours aimée.
Alors que nous avions peu d'instants...
Et aujourd'hui ce présent si prenant.

Personne n'a pu décider,
De ce qui allait t'arriver.
De tout ce passé,
A jamais renfermé.

Que faire de notre distance ?
Quand je souhaiterais ta présence ?
A part soulager ton coeur...
Et sécher tes pleurs.

Te rendre à nouveau belle.
Dans cet amour éternel.