mercredi 23 mars 2016

Le Labyrinthe de la Muse


Combien de sacrifiés ? Pour ce minotaure de la pensée ?
Mais qu'a-t-il fait ? Ce monstre torturé...
Te voilà perdue. Et toujours Muse.
A jamais destinée, nue et confuse.


Non ! Il faut y croire ! Il y a toujours un fil !
Car sinon, c'est cet espoir, qui perdra habileté.
Ariane n'est jamais loin. Sois juste plus habile, plus subtile...
Ainsi tu sortiras des murs. Avec une grande fierté.
Tu pourras hisser le drapeau blanc, comme le voulait Thésée.

Cherche encore la lumière qui te protègera.
Ton armure n'est pas perdue, tu la retrouveras.
Et enfin, de cette victoire, tu seras fière.
Prouver que tu es toujours une cavalière.